Création d’une partie d’un conte “Le joueur de flûte de Hamelin”

 

En littérature, un mardi on a lu le début et la fin de l’histoire du joueur de flûte de Hamelin. Mais on n’a pas lu le milieu ! La maîtresse a fait des groupes pour créer des péripéties (le milieu de l’histoire) et tous les groupes on fait des péripéties différentes. Ensuite, chaque groupe a lu le texte qu’il avait inventé pour le milieu de l’histoire. On a alors pu faire des améliorations. Après, on a tapé les textes à l’ordinateur et on a fait des dessins de nos textes.

Maëlys, Charlotte et Alix.

 

Voici le début de l’histoire  (tirée du site https://rallye-lecture.fr/) :

La vie était facile pour les habitants d’Hamelin en Allemagne.
Les pauvres n’étaient pas trop pauvres, et les riches avaient beaucoup plus que nécessaire.
Au lieu d’être contents, ces gens se montraient égoïstes, et ne pensaient qu’à festoyer. Les parents trouvaient que les enfants leur causaient trop de soucis.C’est alors qu’un horrible événement eut lieu à Hamelin… En cette veille de Noël 1283, les habitants étaient en pleins préparatifs de la fête. Partout on pouvait humer les effluves de jambons et de dindes en train de rôtir, de gâteaux et de tartes en train de cuire. Au milieu de tout ce remue ménage, personne ne remarqua un rat qui se faufilait à travers les portes de la ville. Il fut suivi d’un autre, puis d’un autre. Au bout de cinq minutes, il y avait une centaine de rats, au bout d’une heure ils étaient plus d’un millier. Et bientôt, la ville entière fut envahie. Les rats se glissaient sous les portes, grimpaient le long des gouttières, et tombaient en grappes dans les cheminées. Les gens essayèrent vainement de sauver quelque nourriture, mais les rats dévoraient tout. Bientôt il ne resta plus rien des préparatifs de la fête.
Au matin de Noël, les rats étaient partout : dans les armoires, sous les lits, dans les chaussures, et jusque dans les berceaux. ? Épouvantés, les gens se rendirent à l’Hôtel de ville pour demander au maire de faire quelque chose. Lors d’une réunion d’urgence, le maire et ses conseillers mirent au point un plan à base de pièges et de poison pour débarrasser Hamelin des rats.
Hélas, les rats se montrèrent si malins et si vigoureux qu’ils évitèrent les pièges et dévorèrent le poison comme si c’était du sucre.
Le troisième jour, il n’y avait plus rien à manger. Alors les rats dévorèrent les oreillers, les livres, les chaises et les tables Ils poursuivaient les chiens et tuaient les chats. Ils mordaient les gens dans leur lit, et personne ne pouvait plus dormir. Celui qui voulait s’habiller découvrait des rats nichés dans ses chaussures. Désespéré, le maire décida finalement d’offrir mille pièces d’or la personne qui pourrait débarrasser la ville de ce fléau. Le quatrième jour, un étranger arriva à Hamelin et demanda à voir le maire :
– J’ai entendu dire que vous offriez mille pièces d’or à celui qui délivrerait la ville de ses rats.
Le maire demanda :
– Cela est vrai, mais qui êtes vous ?
– On m’appelle le Joueur de flûte. Je sais comment vous aider.
– Très bien, acquiesça le maire, si vous pouvez nous débarrasser des rats, vous toucherez la récompense.

Milieu de l’histoire rédigé par Axel, Lilian, Noé et Léonie :

Alors un méchant arriva dans le village et il se présenta je m’appelle : “le joueur de flûte sans tête” et dit au joueur de flûte : ” je te paris que tu est nul en flûte”. Le joueur de flûte lui proposa un combat de flûte. Alors le méchant lui dit : “d’accord, on fera le combat au centre du village”. Le jour du combat tous les habitants étaient là. Le combat commença. “Première manche” dit le maire Le maire demanda : “Michelle tu sera l’arbitre du combat ?”. L’arbitre dit : “que le combat commence”. Le méchant commença par jouer une note qui transforma les adultes en statues. L’arbitre dit : “à toi Hamelin”. Alors il joua une note pour se débarrasser des rats alors les enfants sont hypnotisés et partent. Le joueur de flûte sans tête dit : “je n’ai pas dit mon dernier mot”. Le joueur de flûte sans tête joua une note pour hypnotiser les enfants. Alors il partit avec les enfants. Le joueur de flûte sans tête les emmena dans la montagne Le lendemain matin les parents se réveillèrent et les parents ne retrouvèrent pas leurs enfants.

 

Milieu de l’histoire rédigé par Axel, Lilian, Noé et Léonie :

Alors un méchant arriva dans le village et il se présenta je m’appelle : “le joueur de flûte sans tête” et dit au joueur de flûte : ” je te paris que tu est nul en flûte”. Le joueur de flûte lui proposa un combat de flûte. Alors le méchant lui dit : “d’accord, on fera le combat au centre du village”. Le jour du combat tous les habitants étaient là. Le combat commença. “Première manche” dit le maire Le maire demanda : “Michelle tu sera l’arbitre du combat ?”. L’arbitre dit : “que le combat commence”. Le méchant commença par jouer une note qui transforma les adultes en statues. L’arbitre dit : “à toi Hamelin”. Alors il joua une note pour se débarrasser des rats alors les enfants sont hypnotisés et partent. Le joueur de flûte sans tête dit : “je n’ai pas dit mon dernier mot”. Le joueur de flûte sans tête joua une note pour hypnotiser les enfants. Alors il partit avec les enfants. Le joueur de flûte sans tête les emmena dans la montagne Le lendemain matin les parents se réveillèrent et les parents ne retrouvèrent pas leurs enfants.

 

 

Milieu de l’histoire rédigé par Stella, Owen, Mathieu, Lucien et Anaïs :

Il joua de la flûte et ça hypnotisa les rats. Il sortit les rats du village. Mais la ruse du maire avait marcher donc le joueur de flute alla demander sa dette sauf que le maire lui donna 250 pièces au lieu de 1000 pièces. Le joueur de flute était très énervé. Il endormit le maire avec la flûte. Il emmena le maire au royaume des rats. Alors le maire se fait manger par les rats.Le joueur de flute retourna au village et alla voler les sacs d’argent. Les parent parlèrent de vendre les enfants parce qu’ils n’avaient plus rien. Sauf qu’un enfant se cacha et entendit les parent parler de la vente d’enfants. L’enfant alla chercher tous les enfants du village.Ils construisirent une grande maison dans la montagne avec l’argent du joueur de flûte. Les enfants découvrir un coffre dans la montagne où il y avait à manger et ils vécurent heureux pour toujours.

 

 

Milieu de l’histoire rédigé par Nathan, Maxime, Mathéo et Esteban :

Le joueur de flute lui dit: “je vais faire une mélodie envoutante mais il y a un risque que enfants partent avec eux” . “Très bien je vous double la somme si les enfants partent “ et le joueur de flûte fit la mélodie . Les rats sont alors hypnotisés et les enfants aussi . Ils partent . Le joueur de flûte dit aux enfants d’aller dans la montagne et les enfants arrivent sur une oasis qui s’appelait : ” La ville des rats”. Tout est en fromage ! Les enfants rencontrèrent un rat qui s’appelait Michel et celui-ci dit : “J’ai perdu mes enfants.”. “Vos enfants sont plus bas dans la montagne.” répondirent les enfants. Après Michel courût les chercher. Quand Michel retrouvât ses enfants, il leur fit un grand câlin. Michel leur offrit un repas devant un feu. Les enfants acceptèrent avec plaisir. Le repas était tout en fromage. A la fin du repas, les enfants et les rats jouèrent ensemble. Du coup, le joueur de flûte eu 2000 pièces d’or et les parents étaient heureux car ils n’avaient plus d’enfants.

 

Milieu de l’histoire rédigé par Solène, Jade, Baptiste, Timéo, Lenny : 

Le joueur de flute appela ses copains les troubadours. Ils se mirent à jouer de la musique. Les rats étaient hypnotisés par cette nouvelle musique inconnue. Intrigués ,les rats arrêtèrent de déchirer des berceaux, des pages de livres et des draps. Ils se rapprochèrent des troubadours et du joueur de flûte .Au bout de 4 heures, les rats tombèrent dans les pommes. Dans leur sommeil ,ils se transformèrent dans leurs cœurs et les rats devinrent gentils grâce à cette musique inconnue. Les rats achetèrent de nouveaux draps, de nouveaux livres et de nouveaux berceaux. Les rats et les enfants  allèrent à pied  dans les montagnes où ils s ‘amusèrent. Les rats et les enfants construisirent une aire de jeu derrière les montagnes pour que les enfants et les rats jouent dedans. Les rats  et les enfants construisirent aussi des tables de pique-nique pour se raconter des blagues et des cabanes pour y vivre car les enfants préféraient l’aire de jeu et les rats à leur village et à l’école.

 

Fin de l’histoire :

Mais depuis ce jour là, lorsque le vent souffle de derrière les montagnes, l’on peut entendre des rires d’enfants heureux.

 

dav

dav

 

Les commentaires sont fermés.