Mercredi 20 mars

Après une bonne nuit réparatrice, nous voici à nouveau à pied d’œuvre pour de nouvelles aventures. La météo annonce un grand soleil avec des températures plutôt élevées pour un mois de mars en montagne.

Ce matin, le réveil sonne à 7h45 pour un petit déjeuner. La fatigue commence déjà à se ressentir, de nombreux enfants dorment encore. Nous enfilons notre tenue, faisons un brin de toilette ainsi que notre lit. Comme d’habitude, nous passons par la salle de restauration où nous trouvons : chocolat, lait, jus d’orange, pain, beurre, confiture, céréales, bref du luxe ! Pour la journée qui s’annonce, il faut emmagasiner de l’énergie. Aujourd’hui, cette journée montagne va nécessiter du physique : randonnée à la découverte de la faune et de la flore de montagne et jeu de piste dans St Lary. Nous séparons le groupe en 2.

Pierre, guide de haute-montagne, vient chercher le groupe 1 pour cette randonnée qui nous conduit dans la nature toute proche. Nous enfilons nos raquettes et c’est parti pour une balade dans la forêt de bouleaux.

Nous retrouvons ici, en grandeur nature, tout ce que nous avions étudié sur notre dossier neige, mais « pour de vrai !». Notre mémoire a quelques difficultés à se réveiller mais notre guide apprécie cette école déjà initiée sur la faune et la flore des Pyrénées, cette classe qui sait déjà différencier, le sapin et l’épicéa, le versant au soleil et le versant à l’ombre, les feuillus ou les résineux. Nous observons quelques empreintes, nous discutons autour des arbres et animaux présents autour de nous ainsi que sur la vallée de l’Aure.

Nous profitons des chemins enneigés pour faire quelques boules de neige et descentes sur les fesses.

Le groupe 2 se lance dans le jeu de piste. Avec un plan et une feuille de route nous partons à la recherche de balises réparties dans St Lary. Ce jeu nous permet de découvrir ce magnifique village : la mairie offerte par la famille Fornier, l’église de style roman, la barrage hydoélectrique, la maison de l’ours et plein d’autres merveilles. Nous découvrons aussi sur toutes les vitrines des images de Patou, ce grand chien blanc des Pyrénées qui est l’emblème de St Lary. Ce chien permet aux bergers de protéger les brebis de leurs prédateurs comme les loups.

A la fin du jeu quelques énigmes nous sont posées pour voir si nous avons bien suivi cette belle balade. Elles sont parfois difficiles mais ensemble nous réussissons à répondre.

Le midi, il faut compenser l’effort avec un nouvel apport d’énergie indispensable. Les 2 groupes se sont retrouvés pour le déjeuner et nous avons inversé les activités l’après-midi. Au menu : carottes rapées, couscous, yaourt à boire.

A 18h00, nous avons rendez-vous avec Pierre, qui est aussi conteur. Il vient nous raconter des histoires des Pyrénées. Il est accompagnateur en moyenne montagne et déjà, tout petit, son grand-père lui racontait souvent des histoires. C’est donc tout naturellement qu’il a mêlé ses deux passions : les hauts sommets et le conte. Ce soir, il s’est donc installé au chalet pour nous narrer les mythes et légendes des Pyrénées, la montagne et ses occupants. De très belles histoires !

Ce soir, après le repas, c’est veillée blindtest. L’ambiance sera une nouvelle fois au rendez-vous !

Menu du soir : soupe, dinde panée haricots verts, glace

A demain pour de nouvelles aventures sur les pistes…

Les commentaires sont terminés.